Quoi donner à manger à mes poules ?Posted by on


La semaine dernière nous parlions du cycle de ponte des poules pour ainsi comprendre pourquoi les poules ne pondent pas forcément toute l’année.

Nous en avions conclu que le cycle de ponte dépend de l’âge des poules, de la lumière et du chapelet d’œufs, mais aussi d’une bonne alimentation. Elle est donc indispensable à la ponte.

Quelle nourriture est bonne pour les poules pondeuses ?

Pour pondre, les poules ont besoin d’assez de nutriments et d’énergie pour leur propre métabolisme et pour assurer la production des œufs. Il faut réaliser qu’un œuf est un ensemble clos qui contient tous les éléments nécessaires à la constitution d’un poussin dès qu’il est pondu.

Cela représente une quantité de nutriments et d’eau très importante que les poules doivent tirer de la nourriture qu’elles ingèrent et de leurs réserves. Il faut prendre tout cela en compte pour comprendre quelle alimentation donner à ses poules.

Pour une bonne alimentation, les poules ont besoin d’énergie qui permet de vivre au jour le jour (les sucres lents contenus dans les céréales), de protéines qui sont les éléments constituants permettant de créer ou d’entretenir les muscles, de lipides permettant de constituer des réserves (le gras), de minéraux, d’oligos-éléments et bien sûr d’eau.

La nourriture que vous donnez à vos poules doit bien couvrir tous ces besoins. Sachant qu’elles sont à dominance granivore, il est tout à fait possible de les nourrir correctement à partir de différents mélanges de grains : des céréales pour l’énergie, des protéagineux pour les constituants, des oléagineux pour les réserves… mais il n’est pas forcément évident de trouver le bon équilibre.

La solution la plus facile est d’opter pour les granulés spécialement formulés, qui sont des mélanges qui contiennent toutes ces ressources et permettent aux poules d’avoir directement une alimentation équilibrée et complète.

Fabriqués à partir de grains triés et broyés, ils sont reconstitués sous forme de petits granulés directement assimilables par les poules. Ainsi, on évite le gaspillage par le tri et on est sûr d’apporter une nourriture adaptée à leurs besoins. En limitant les carences on évite les problèmes fréquents de l’éleveur : les poules qui mangent leurs œufs et le picage.

Le conseil de l’éleveur : à chaque type de poule correspond un type d’alimentation : on ne nourrit pas de la même façon des poules d’ornement qui sont destinées à vivre et à pondre longtemps et des poules pondeuses fermières ou des poules de chair qui nécessitent une alimentation beaucoup plus riche.

Pourquoi donner des restes aux poules ?

Comme vous, les poules sont gourmandes et aiment manger des friandises. Les déchets alimentaires, que les poules plébiscitent, sont considérés comme un complément aux granulés donnés aux poules. Ils sont à donner sans modération, une poule peut manger jusqu’à 150 kg de déchets alimentaires par an. Faites leur plaisir en leur donnant de temps en temps, en plus de leur alimentation, des crevettes déshydratées ou vers de farine déshydratés, vous verrez, elles en raffolent

Le conseil de l’éleveur : donner des gourmandises aux poules va vous permettre de vous rapprocher d’elles. En les habituant peu à peu elles viendront directement manger dans votre main !

Faut-il donner que du blé ou que du maïs aux poules ?

Nourrir vos poules avec uniquement du blé ou du maïs n’est pas suffisant pour leur équilibre, en effet, ils apportent seulement de l’énergie aux poules. Elles ont aussi besoin de beaucoup de protéines.

Trop de céréales, en particulier trop de maïs, fait grossir les poules et comprime leur système reproducteur, limitant fortement la ponte.

Cependant le blé peut être donné avec modération, les poules l’adorent. Le maïs est à proscrire autant que possible car son appétence supérieure fait que les poules le privilégient aux dépens des autres aliments et s’engraissent.

Le plus de l’éleveur : le mélange blé + maïs d’engraissement convient uniquement à des animaux destinés à l’abattage. Pour garder vos poules en pleine forme et avoir des œufs, privilégiez les granulés.

Quelle nourriture pour mes poussins et mes poules pendant toute l’année ?

À chaque âge des poules correspond un besoin alimentaire différent. Les poussins ont besoin d’une nourriture leur permettant de grandir et de se développer correctement.

Jusqu’à l’âge de 4 mois, il faut les nourrir uniquement avec de l’aliment pour poussins. Après une transition de 15 jours, les poules doivent être nourries avec du granulé poulets/poulettes. À partir de 6 mois, vous pouvez passer aux granulés pour poules pondeuses.

En période de ponte : pour stimuler la ponte des poules, vous pouvez leur donner du GranuPonte, un complément à base de plantes enrichi en Oméga 3 et 6 pour améliorer l’apport énergétique.

En période de mue : comme nous l’avons abordé dans notre précédent article, à cette période, les poules ont besoin de plus d’énergies. Nous vous conseillons donc de leur donner un complément à base de plantes, le GranuPlume, qui va faciliter l’emplument.

Le conseil de l’éleveur : lors de l’achat de poules, renseignez-vous auprès de l’éleveur pour connaître la nourriture qu’elles avaient afin de leur donner la même chose et ne pas perturber leur équilibre. À la Ferme de Beaumont, les poules adultes sont nourries avec des granulés pour poules pondeuses.

Combien mangent les poules par jour ?

Les poules savent réguler d’elles-mêmes la quantité de nourriture dont elles ont besoin quotidiennement. Cela est très pratique car il est possible de mettre une mangeoire à trémie que l’on remplit pour plusieurs jours et ainsi distribuer l’aliment à volonté. De ce fait il n’est pas nécessaire de les agrainer chaque jour.

Les poules mangent une quantité variable d’aliments en fonction de leurs besoins, leur âge et de leur taille. Cela varie entre 100 et 200 g par jour par poule.

 

Pour assurer la production des œufs et avoir des poules en pleine forme, les maîtres-mots sont donc alimentation équilibrée et complète. C’est pourquoi l’idéal est de constituer une base d’alimentation à partir de bons granulés.
La semaine prochaine, nous vous dévoilerons quels sont les facteurs qui peuvent réduire la ponte de vos poules.

AnimauxL'élevage chez vousLe poulaillerPoules

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *